La signification des saisons

Symbolique des saisons amérindienne, roue médecine.

La roue médecine symbolise le passage des saisons. La vie est un cycle, une roue immuable où chaque période apporte ses apprentissages. Mouvement de la vie, la roue médecine enseigne à être en lien avec la nature, dans le juste équilibre de son pouvoir créateur. Voici comment m’a été transmise cette sagesse amérindienne :

  • Positionnement des point cardinaux.

Selon la tradition amérindienne chaque direction, Est, Sud, Ouest, Nord contient des préceptes que l’on peut suivre pour se mettre en concordance avec l’univers.

  • Appel de l’animal guide qui accompagne chaque saison.

En effet, la sagesse amérindienne s’inspire de la nature, les animaux totems en sont des enseignants.

  • Symbolique des éléments.

Chaque saison contient en son cœur un élément que l’on peut honorer lors du rituel de la roue médecine.

  • Un tissu de couleur différente accompagne chaque saison.

Lors des fête de solstices et d’équinoxes, le tissu de la saison qui se termine, est brulé lors d’un feu sacré. Le feu purificateur transmute ainsi toutes les imprégnations de la saison finie. Les intentions pour la nouvelle saison sont alors déposées sur un nouveau tissu qui pourra accompagner le porteur durant toute la saison.

Le printemps

Aigle jaune, galaxie en fond. Saison du printemps de la roue médecine amérindienne

Le printemps, porte de l’Est dont le gardien est l’aigle, est le moment où les bourgeons éclosent.

Les vents tièdes du printemps caressent notre esprit pour l’ouvrir à l’illumination.

L’aigle par sa vison extrêmement précise nous apprend à prendre du recul, à englober plus largement les situations. En volant haut dans le ciel, il susurre nos pensées au Grand Esprit.

Le feu de transmutation est l’élément du printemps. Rien n’est inutile, tout évolue.

Pour honorer votre printemps vous pouvez porter un tissu jaune, couleur d’abondance, dynamique et symbole d’intelligence.

L’été

Loup rouge, sur ciel étoilé. Saison de l'été de la roue médecine, tradition amérindienne.

L’été, porte du Sud, dont le gardien est le loup, est le moment de récolter ses fruits, d’agir.

Les vents chauds de l’été nous invitent à la croissance spirituelle, à l’expansion.

Le loup est un maître-enseignant, loyal qui nous enseigne à rester fidèle à notre nature. Vivant en meute, il représente l’importance de la famille, au sens plus large que les liens du sang : la famille d’âme. Car l’être humain est un être social qui a besoin des autres pour se révéler pleinement et ainsi offrir au monde ses richesses.

L’eau est l’élément de l’été, élément des émotions.

Le tissu rouge de l’été représente la puissance, la détermination mais aussi la passion. A nous justement d’incarner pleinement notre essence sans se perdre en chemin.

L’automne

Ours noir, galaxie en fond. Saison de l'automne de la roue médecine, tradition amérindienne.

L’automne, porte de l’Ouest, dont le gardien est l’ours est le moment des bilans, d’introspection.

Les brises fraiches de l’automne nous ramènent vers notre intérieur.

L’ours est l’animal de l’automne, il se prépare à hiberner. Il ralentit, pour mieux se poser et faire le point. Il représente la force de l’âme. Chaque être est capable d’entrer dans son silence intérieur et de se connecter à son savoir.

La terre, notre ancrage, est l’élément de l’automne.

Le noir est la couleur de l’automne. Il s’agit de la petite mort pour se retrouver sans faux semblant, dépouiller des colifichets de l’ego.

L’hiver

Bison blanc, galaxie en fond. Saison de l'hiver selon la roue médecine, tradition amériendienne.

L’hiver, porte du Nord, dont le gardien est le bison blanc, est le moment du repos, pour cultiver sa sagesse intérieure.

Le blizzard de l’hiver oblige à rester à la maison et ainsi purifie la Terre. Moment de pause, au chaud, de ressourcement, l’hiver est le moment où la graine sommeille, emmagasine toute l’énergie qui lui sera nécessaire au fleurissement du printemps.

Le bison blanc est l’animal sacré de l’hiver. Il porte le temps de la réconciliation et de la réflexion sur le cheminement terrestre. Gratitude et humilité sont ses deux coreligionnaires qui annoncent l’abondance et la paix.

L’air élément de l’esprit se rapporte à cette saison.

Vous pouvez porter du blanc pour incarner le symbole de l’hiver, qui est la pureté, couleur du cheminement spirituel lumineux.


Ainsi les bilans de l’année à l’automne, amènent la réflexion de l’hiver qui nourrira les graines de créativité qui sont en repos dans la Terre. Le moment venu, au printemps, les bourgeons de projets écloront. En été, il sera temps de ramasser les fruits de son pouvoir créateur. Puis viendra l’heure des bilans, en automne. Ainsi recommence le cycle éternel de vie.

Notre pouvoir créateur a sa propre temporalité spirituelle. La durée de nos saisons nous est propre.

Vous souhaitez fêter les saison, j’organise des cérémonies de roue médecine.

Vous voulez marquer dans votre corps et votre cœur, le passage de saison. Honorer votre cheminement. je vous propose un soin unique qui contribue à une véritable transformation intérieure car il harmonise le fameux triptyque corps/âme/esprit.


Prenez soin de vous, tous les jours, à chaque instant.

Vous pouvez reproduire ce texte sans coupure ni modification et le partager à condition d’en citer la source : en-renaissance.com, l’auteure Clémentine Beneteau.

Laisser un commentaire