Développement personnel : prendre ses responsabilités

mes responsabilités dans mon cheminnement spirituel: j'accueille mes émotions et ma vunérabilité, je reconnais mes peurs, je me nourris de choses inspirantes, je m'amuse

Vous, amis marcheurs, qui cheminez tout comme moi, je vous invite à prendre vos responsabilités. A cultiver vos intérieurs pour vous relier à l’AMOUR.

Cela veut dire :

  • Choisir ce que l’on regarde en conscience.
  • Ne pas nourrir nos peurs, attendre d’être centré dans notre intérieur pour pouvoir ressentir la paix et être ainsi en état d’accueil pour être inspiré.
  • Prendre soin de nos émotions

Et quand celles-ci s’expriment sur un mode démesuré (quel qu’il soit), écoutons le message qui passe essentiellement au niveau du corps sans nous focaliser sur des ruminations.

C’est de notre responsabilités de prendre soin : d’écouter le message qui se cache derrière les pensées négatives, les jugements. Sans leur donner plus d’importance.

Ce sont des messages.
Ce ne sont pas nous.

A partir du moment où cette prise de conscience arrive, c’est notre responsabilité de nous en sortir (oui un coup de pied là où vous pensez) en trouvant les stratégies qui nous conviennent le mieux : discuter, rester seul, marcher, faire du sport, cuisiner, trouver de l’aide auprès d’un professionnel de l’accompagnement…que sais-je.

Alors oui, s’identifier à ses émotions est un processus normal qui demande à être désappris, la prise de recul va se faire petit à petit. Cela demande un effort de déjouer ses automatismes.
Mais ça en vaut la chandelle !

Quel bonheur de prendre conscience de notre personnage, de reluquer ces déguisements (croyances limitantes, peurs) avec attendrissement. De rire de l’importance qu’il se donne! Pour mieux l’aimer, ce personnage.

Masque avec cotillons

L’humour les amis un outil essentiel.
Pour mieux s’aimer.

Prenez-soin de vous, tous les jours, à chaque instant.


Vous pouvez reproduire ce texte sans coupure ni modification et le partager à condition d’en citer la source : en-renaissance.com et l’auteure Clémentine Beneteau.

Laisser un commentaire